Le blogueur cynique est-il devenu sarcastique ?

J’aurai aimé retrouvé toutes les vertus d’un personnage cynique à la lecture de certains billets. Pauvres blogueurs, ils ne savent pas de quoi ils parlent. Je n’y vois que du sarcasme, frustration et aigreur.

Car la finalité d’un personnage cynique, c’est la vertu. C’est sa capacité à démontrer des vérités éthiques en s’affranchissant d’un système hypocrite, changeant et corrompu. Les grands discours n’est pas sa tasse de thé, il abjecte ces donneurs de leçon qui imposent des règles de vie alors qu’ils sont les premiers à les violer.

Derrière son élégance stoïque, l’homme cynique fait rire… sauf le concerné qui s’y reconnait.  Il est suffisant et n’attend rien des autres ou des choses. Il sait que derrière les apparences, se cache une morale fabriquée et des dictats de convenance.

Il en découle qu’un véritable cynique est décrit comme subversif, choquant même. Il dérange le Pouvoir parce qu’il abjecte toute forme de conformisme. Il est convaincu lui, de sa liberté. Convaincu que l’ordre naturel est le seul ordre universel commun à tous les hommes, qu’il convient de vivre non pas comme une finalité mais comme un épanouissement. Tout le reste est de trop. Tout le reste sert aux hommes puissants pour assouvir les autres. C’est inutile.

Le cynisme n’a donc rien à voir avec le sarcasme. Ce dernier est un lâche, il fuit toujours la discussion ou la retourne contre ses adversaires. Il est moqueur parce qu’il n’a aucun don, lui, aucune aptitude. Il ne sait que critiquer de façon non constructive. Alors il ridiculise ceux qui lui semblent plus forts que lui et se vautre dans la polémique. Un peu comme un porc qui ne craint pas le bourbier. Bien que les coups d’éclats le nourrissent, il n’est cependant pas à la hauteur des retours de bâtons. Il faut savoir que la seule motivation qui l’anime, c’est l’amertume. Oui, la personne sarcastique est un aigri. On le reconnait à ses mots blessants, tranchants, acerbes. Il ne fait pas rire lui, contrairement à ce qu’il croit, aucunement. Il ne sait pas composer avec ses pensées pour amuser son auditoire. Ah non, ça, il ne sait pas. C’est d’ailleurs à cela qu’on le reconnait : il est incapable de faire dans l’humour.

J’ai beau retourner la lecture de certains blogs dans tous les sens, même à la verticale. Assurément, ils sont quelques uns mais pas beaucoup plus. Triste époque, même le numérique ne nous aide plus.

« J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas » Pierre Desproges
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :